Les réponses à vos questions sur la chirurgie de la cataracte

par | 3 janvier 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Opération cataracte

traitement implant duree cicatrisation convalescence chirurgie cataracte paris dr romain nicolau

La cataracte est une opacification progressive du cristallin qui entraîne une baisse de vue avec l’impression d’avoir un voile devant les yeux, des difficultés de vision nocturne, et des éblouissements (halos)

 

Est-il nécessaire de se faire opérer de la cataracte ?

La chirurgie de la cataracte est une chirurgie de confort permettant de retrouver la vue. Lorsque le patient se plaint d’une baisse de vue et souhaite changer de lunettes, le rôle de l’ophtalmologiste entre en jeu. Il informera le patient que ce problème de baisse de vue n’est pas lié à un problème de lunettes mais parce qu’il y a  une cataracte. Seule une intervention chirurgicale peut améliorer la gêne perçue par le patient. L’intervention est programmée et organisée dans les délais. Le chirurgien doit évaluer le bénéfice et le risque de l’intervention. Si le patient ne souhaite pas se faire opérer, l’ophtalmologiste l’informera des risques d’attendre encore des mois ou des années. Dans tous les cas, la cataracte évolue avec le temps et devient de plus en plus compliqué à opérer quand on attend trop longtemps. Il n’y a jamais d’obligation à l’intervention mais l’issu est toujours la même : c’est-à-dire : la cécité.

 

Est-ce que l’intervention de la cataracte est douloureuse ?

Non, l’intervention n’est pas douloureuse. Vous pouvez avoir une sensation de pression au niveau de l’œil opéré. L’anesthésie est purement locale avec des gouttes et un gel pour endormir aussi la paupière. En effet, il n’y a pas de douleur à l’intérieur de l’œil. Lors de votre consultation d’anesthésie, vous pouvez refaire un point avec l’anesthésiste.

 

Est-ce que je verrai ce que fait le chirurgien pendant que je me fais opérer de la cataracte ?

Non, vous serez dans un premier temps très ébloui par les lumières du microscope. Puis vous vous habituerez et vous verrez des formes lumineuses différentes avec du rouge, du rose, du jaune  (un véritable arc-en-ciel)…. Il s’agit de formes visuelles de type kaléidoscope que votre œil interprétera. Les patients sont souvent déçus de la fin du spectacle car l’intervention est rapide. Bien sûr, si vous souhaitez ne vous souvenir de rien, cela est tout à fait envisageable et dans ces cas-là, je vous conseille d’informer l’anesthésiste pour qu’il fasse le nécessaire.

 

Combien de temps dure l’intervention ?

L’intervention dure en moyenne entre 10 et 15 minutes selon les opérateurs et le type de cataracte. En conclusion, il s’agit d’une intervention rapide, non douloureuse et sécurisée. Il n’y a pas de raison d’avoir peur !

 

Je pourrais partir combien de temps après l’intervention de la cataracte ?

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale. Vous partez donc assez rapidement après l’intervention. Puis la clinique propose une collation pour reprendre de l’énergie et que vous puissiez rentrer chez vous en toute sécurité.

 

Aurais-je mal après l’intervention de la cataracte et si oui pendant combien de temps ?

Après l’intervention, vous pouvez avoir une sensation de grain de sable, une légère photophobie, des larmoiements. Ces gènes sont liés à l’anesthésie locale. Les gouttes irritent la surface de l’œil (la cornée plus précisément).

Le désinfectant aussi utilisé (bétadine) mis avant l’opération irrite aussi la surface de l’œil mais est indispensable pour éviter tout risque d’infection. C’est le meilleur ami du chirurgien !

L’irritation dure en moyenne 3 à 4 heures après la chirurgie et est souvent calmée par la prise de doliprane.

Dès le lendemain de l’intervention de la cataracte, les patients ne se plaignent plus de douleurs mais peuvent garder une sensation de grain de sable liée à la cicatrisation. Cette gêne (sensation de cil dans l’œil ou larmoiement) peut persister pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois selon chaque individu.

 

Verrais-je après la chirurgie de la cataracte ?

Oui, à la fin de l’intervention de la cataracte, vous aurez une coque transparente sur l’œil qui permet de voir directement à travers après l’intervention. L’œil n’est donc pas bandé (il n’y a pas de pansement). Cependant, selon la densité de la cataracte, il se peut que vous ayez un voile devant l’œil pendant 24 à 72 heures. Ce voile s’améliore chaque jour et se dissipe dans la journée.

 

Aurais-je l’œil rouge après l’intervention de la cataracte ?

Si vous prenez des médicaments anti-aggrégants plaquettaires comme le Kardégic ou si vous êtes sous anticoagulants, vous pouvez avoir l’œil rouge pendant 1 semaine. Cette rougeur n’est pas douloureuse et ne gêne pas pour la vision. Elle est parfois impressionnante, on l’appelle hémorragie sous conjonctivale et correspond à un hématome totalement bénin.

 

Est-ce que je risque de devenir aveugle avec cette intervention ?

Le risque de complication est très faible cependant comme toute intervention le risque zéro n’existe pas.

En effet, le risque de complication pendant l’intervention est de 1 chirurgie pour 400. Elle est souvent décelable lors de l’examen ophtalmologique préopératoire (œil fragile). Dans ces cas-là, cela nécessitera une deuxième intervention pour la mise en place de l’implant.

Le risque redouté par tous les chirurgiens est l’infection nosocomiale, c’est une complication grave qui peut avoir des conséquences irréversible sur la vision. Elle reste marginale (vous pouvez aussi vous faire écraser par un bus en traversant la rue) : Moins de 1 infection pour 10 000 procédures chirurgicales de la cataracte. Si vous suivez bien le traitement post opératoire, il n’y a aucune raison de faire une infection sévère post opératoire.

 

Est-ce que j’aurais une deuxième chirurgie de la cataracte un jour ?

Non, l’intervention est définitive. Il y a une seule chirurgie de la cataracte par œil. Cette chirurgie est viable jusqu’à la fin de votre vie. En effet, une cataracte ne peut pas repousser dans l’œil. En revanche, vous pouvez avoir une capsulose. Cette capsulose est appelée cataracte secondaire et apparaît le plus souvent entre 1 et 5 ans après la chirurgie de la cataracte. Cela correspond à une opacification de l’enveloppe du cristallin où est déposée la lentille intraoculaire. Il s’agit donc d’une conséquence de l’intervention. Une séance de laser est alors réalisée en consultation après avoir fait le diagnostic et éliminé d’autres causes de baisse de vision. En conclusion, cette séance vous permettra de retrouver la vue.

 

L’implant posé dans mon œil va-t-il se détériorer et devrais-je le changer ? Combien de temps dure l’implant ?

Non, l’implant ne va pas se détériorer. Celui-ci est composé de matériaux acryliques hydrophiles ou hydrophobes dérivés de PMMA. Vous vous détériorerez bien avant votre implant malheureusement ! En conséquence, aucune inquiétude.

 

L’implant mis dans mon œil pour la chirurgie de la cataracte peut-il se déplacer ?

Le risque est très faible. Une malposition de l’implant initial (in/out) peut entraîner un déplacement de l’implant. Autre possibilité, l’œil est fragilisé pendant l’intervention, le chirurgien décide de positionner l’implant pour éviter une deuxième intervention. Malheureusement, l’enveloppe peut manquer de solidité et entraîner un déplacement de l’implant.

De principe, certaines consignes post opératoires sont à respecter les 10 premiers jours après l’intervention comme éviter tout port de charges lourdes (supérieures à 10 kg) ou les positions tête en bas.

 

Combien de temps dois-je mettre des gouttes ?

Le traitement dure 1 mois pour chaque œil, il y a beaucoup de gouttes à mettre dans les yeux mais c’est primordial pour faciliter la cicatrisation, éviter l’infection post opératoire ainsi que les inflammations secondaires à l’intervention.

 

Peut-on corriger aussi ma vue pour que je ne porte plus de lunettes ?

Oui, la chirurgie de la cataracte et si vous le souhaitez peut vous faire passer de lunettes. Il existe de nombreuses possibilités. Il faut en parler à votre chirurgien. Grâce à son expérience,  il peut vous proposer la meilleure solution selon votre cas et votre demande.

Si vous êtes hypermétrope et/ou astigmate et presbyte, un implant multifocal trifocal (vision de loin, Vision intermédiaire, et vision de près) vous permet de vous passer de lunettes dans la majorité des cas. Il est nécessaire d’avoir un bon éclairage pour la vision de près. Vous pouvez être gêné par la conduite de nuit responsable de halos (couronnes lumineuses autour d’un point lumineux). Les dernières générations d’implant sont les implants EDOF (à profondeur de champ), ils permettent d’avoir une bonne vision de loin et une bonne vision intermédiaire. En revanche, ils sont souvent insuffisants pour une bonne vision de près. Ils n’entraînent pas de halo et sont moins sensibles au contraste. Dans tous les cas, votre astigmatisme est aussi corrigé par la chirurgie de la cataracte grâce à l’implant.

Si vous êtes myope et/ou astigmate et presbyte, l’implant multifocal ou EDOF peut être une solution mais le myope perdra en qualité visuel de près. Cette perte visuelle peut être reprochée par le patient après la chirurgie. Il est important d’en informer le patient avant la chirurgie. Si le patient a l’habitude des lentilles multifocales alors cette approche est à prendre en compte.

Pour les patients myopes qui ne veulent plus de lunettes, je propose la monovision qui reste LA solution avec un œil en vision de loin (Œil dominant) et un œil en vision de près (Œil dominé). L’astigmatisme est aussi corrigé permettant ainsi d’améliorer significativement la qualité visuelle.

Enfin, cela reste des lunettes. Si cela ne vous dérange pas d’en porter. Quelque soit la solution et le résultat que vous souhaitez, n’oubliez jamais que dans tous les cas vous verrez mieux après l’intervention.

 

Quand pourrais-je refaire du sport ?

La reprise du sport peut se faire 15 jours après l’intervention. Attention, le sport de type natation (contact avec de l’eau) où il faut attendre 1 mois !

 

Quand est-ce que je pourrais me remaquiller et me laver les cheveux ?

Il est important d’attendre 10 jours avant de se remaquiller. Pour les cheveux, vous pouvez les laver dès le lendemain de l’intervention, il faut juste faire attention que l’eau ne coule pas dans les yeux les 10 premiers jours. Une option est d’aller chez le coiffeur pour ne pas faire de bêtises.

 

Quand est-ce que je pourrais voyager ou prendre l’avion ?

Un voyage peut être envisageable 10 à 15 jours après l’intervention selon les obligations de chacun. Un rendez-vous post opératoire, la veille du départ, est proposé pour rassurer le patient et pour vérifier que le départ se fera en toute sérénité. Il est primordial de continuer le traitement post opératoire qui dure 1 mois. Il faut donc partir avec les gouttes !

 

Les implants sont-ils payants ?

Tout dépend des implants, les implants dits monofocaux qui permettent de corriger la vision de loin ou la vision de près sont pris en charge par la sécurité sociale. Vous n’avez donc aucun frais à débourser.

Pour les implants qui corrigent l’astigmatisme, les implants dits toriques. Il existe un reste à charge allant de 70 à 150 euros selon l’implant validé par le chirurgien.

Pour les implants qui corrigent l’ensemble des troubles de la vue, les implants dits multifocaux, multifocaux toriques, EDOF et EDOF toriques. Le reste à charge varie de 350 à 650 euros par implant.

Dans tous les cas, un devis implant est remis par le pôle de programmation opératoire pour vous informer du tarif et le communiquer à votre mutuelle. Certaines mutuelles prennent en charge le surcoût de l’implant

 

Est-ce qu’on opère les deux yeux en même temps ?

Non, on attend minimum une semaine entre les deux yeux car cela reste un geste intraoculaire. Il y a aussi un rendez-vous de contrôle 3 à 4 jours après chaque intervention pour vérifier que tout va bien et que la cicatrisation est bonne.

N’hésitez pas à me contacter ou prendre rendez vous avec moi pour plus d’informations sur l’intervention de la cataracte ! Il est indispensable que vous soyez le plus serein possible le jour de la chirurgie pour un résultat optimal et une expérience non traumatisante. Je vous dis à très bientôt. Dr. Romain Nicolau

Dernières actualités du Dr Nicolau

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur le Lasik

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur le Lasik

Retrouvez la bande dessinée du Docteur Nicolau à propos de l'opération laser des yeux au Lasik. Vous y retrouverez toutes les explications pour avoir toutes les informations avant l'intervention et l'aborder dans des conditions optimales. Pour la télécharger, cliquez...

La lumière pulsée (IPL), à quoi ça sert ?

La lumière pulsée (IPL), à quoi ça sert ?

Sur cette photo, on peut observer une meibomite sévère avec 2 bouchons graisseux empêchant le bon écoulement de la phase lipidique des larmes. Il s’agit d’une excellente indication pour l’IPL (Intense Pulsed Light), qui permet de lutter contre les dysfonctionnements...

Découvrez

CHIRURGIE RÉFRACTIVE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

SÉCHERESSE OCULAIRE

PAUPIÈRES

KÉRATOCÔNE