Laser Femtoseconde : définition et prix

Le laser Femtoseconde est aujourd’hui de plus en plus utilisé dans le cadre de la chirurgie réfractive portant sur la cornée. Il offre d’excellentes garanties de sécurité pour le patient et une découpe personnalisée d’une grande précision.

laser femtoseconde operation yeux laser chirurgie refractive paris ophtalmo paris specialiste chirurgie refractive chirurgie paris docteur romain nicolau

Qu’est-ce le laser Femtoseconde ?

Le laser Femtoseconde a commencé à être utilisé dans les années 2000, dans le cadre de la chirurgie Lasik. Cette technique de chirurgie réfractive suppose de découper un volet cornéen sur l’épithélium, situé en surface de la cornée, pour accéder aux couches plus profondes (stroma) et les sculpter pour corriger le trouble visuel concerné : myopie, astigmatisme, hypermétropie ou encore presbytie. Ce volet est très fin, de l’ordre de 120 microns.

Pour garantir le meilleur résultat, assurer la meilleure sécurité d’utilisation et limiter au maximum les risques de complications, cette découpe doit être la plus précise possible. Elle peut être réalisée au microkératome, un matériel mécanique, mais depuis quelques années, dans certains centres de chirurgie réfractive, le laser Femtoseconde est préférentiellement utilisé.

Il améliore la découpe par la précision extrême rendue possible par la brièveté des impulsions qu’il génère (une femtoseconde correspondant à un millionième de milliardième de seconde) et par la synchronisation de plusieurs fréquences. La puissance très élevée ainsi dégagée, par une succession d’impacts précis à des cadences de tirs intenses, permet une découpe parfaitement contrôlée, sans effet thermique associé.

Si l’utilisation du laser Femtoseconde est surtout réservée aujourd’hui à la chirurgie de la cornée, elle peut trouver d’autres applications dans des procédures comme la pose d’implants intra-oculaires, le traitement des kératocônes, et plus récemment la chirurgie de la cataracte.

Quels sont les avantages et les inconvénients du laser Femtoseconde ?

Le laser Femtoseconde a constitué une avancée majeure dans la chirurgie réfractive en améliorant considérablement la précision du geste de découpe du volet cornéen. Cette étape est essentielle à la réussite de l’intervention et permet d’éviter certains effets secondaires ou complications.

 

Quels sont les avantages du laser Femtoseconde ?

Grâce à ses caractéristiques techniques, le laser Femtoseconde présente de multiples avantages :

  • La possibilité de prévisualiser la découpe pour anticiper tout problème et recentrer si besoin le volet sur la cornée.
  • La création de volets cornéens extrêmement nets, minces, réguliers, précis et homogènes pour traiter les quatre troubles visuels réfractifs : myopie, astigmatisme, hypermétropie et presbytie. En particulier, le laser Femtoseconde offre la possibilité de réaliser des découpes obliques, des volets cornéens ovales et des abords à angle choisi, gages d’une meilleure stabilité du volet, ce que ne permet pas l’usage du microkératome.
  • La sécurisation de la procédure opératoire de la chirurgie puisque le laser ne dégage pas d’énergie thermique et réduit les risques de brûlures.
  • Des résultats au plus près des souhaits de chaque patient grâce à une découpe personnalisée en termes d’épaisseur, de forme, de régularité, de centrage, etc.
  • Une moindre fréquence des effets secondaires et des complications liés à une mauvaise découpe du volet cornéen, comme l’apparition de plis.
  • Une moindre fréquence des cas d’invasion épithéliale, qui peut se produire lorsque des cellules de l’épithélium pénètrent dans les couches plus profondes de la cornée sous le capot cornéen.
  • La possibilité de traiter par Lasik des troubles qui, autrement, n’auraient pu bénéficier d’un traitement au laser en raison de risques particuliers : patients avec une cornée très fine ou de forme particulière, fortes myopies, etc.
  • La possibilité d’interrompre et de reprendre la procédure plus facilement si besoin.
  • En cas de retouche, rendue nécessaire par une sur- ou une sous-correction éventuelle, le volet cornéen, plus fin, sera plus facile à soulever à nouveau.

 

Quels sont les inconvénients du laser Femtoseconde ?

Ce type de laser présente également quelques inconvénients :

  • Son coût d’utilisation et de maintenance est élevé, ce qui en fait une technique réservée à certains grands centres seulement.
  • Par ricochet, le coût de l’intervention est également plus élevé, étant rappelé que les interventions de chirurgie réfractive, considérées comme des opérations de confort, ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Le coût de l’intervention reste donc à la charge du patient.
  • La nécessité d’utiliser deux lasers différents (Femtoseconde et Excimer) au cours de la même procédure opératoire, ce qui peut imposer un temps opératoire plus long.
  • Une découpe qui peut s’accompagner de petites bulles blanches en raison de la multiplication des impacts à très bref intervalle et de la vaporisation de la matière. Ces bulles n’entraînent cependant aucune conséquence gênante pour la suite de la procédure : il suffit de laisser passer un court délai avant de commencer à utiliser le laser Excimer pour sculpter la cornée. Cependant, la durée totale de l’intervention s’en trouve augmentée.
  • En cas de source de lumière blanche, le patient peut percevoir des halos de couleur, mais cette complication reste tout à fait exceptionnelle et ses effets sont généralement limités dans le temps.

Les lasers Femtoseconde font l’objet d’innovations et d’évolutions régulières depuis leur apparition dans le cadre de la chirurgie réfractive, dans les années 90. Sans doute certains de ces inconvénients pourront-ils être atténués à l’avenir.

Zoom sur le plateau technique

En matière de laser Femtoseconde, le précurseur a été la plateforme américaine IntraLase FS, à la toute fin des années 90. Ce type de laser est apparu en France en 2004 et est longtemps resté le seul disponible sur le marché.  Il est encore aujourd’hui le plus utilisé dans le monde. Le recul sur ses possibles effets secondaires et complications en fait le laser qui présente le plus de garanties de sécurité. Il évolue régulièrement dans de nouvelles versions.

Mais d’autres firmes ont, à leur tour, mis au point des lasers Femtoseconde, parmi lesquels le laser Femtec, commercialisé par une firme allemande, le laser suisse Femto LDV (Ziemer), apparu depuis le milieu des années 2000 ou encore le laser allemand Visumax de Zeiss.

Tous ces lasers reposent sur le même principe de fonctionnement mais présentent des variantes techniques portant par exemple sur : 

  • la technique d’aplanation de la cornée ;
  • la rapidité de procédure ;
  • le degré de précision et de personnalisation de la découpe ;
  • le caractère compact du dispositif et la possibilité de le déplacer facilement d’un site à l’autre, etc.

Découvrez aussi

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

SÉCHERESSE OCULAIRE

PAUPIÈRES

KÉRATOCÔNE

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.