Qu’est-ce que le traitement laser Femto Lasik ?

par | 12 décembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie réfractive | Opération Lasik

La technique du Lasik est la plus couramment pratiquée en France pour corriger divers troubles visuels de la réfraction. Depuis quelques années, le microkératome, lame utilisée pour découper mécaniquement la cornée, peut être remplacé par un Femtolaser, beaucoup plus précis et sûr. Le microkératome est à ce jour quasiment abandonné et déconseillé au vu du risque plus important de SOS Syndrome et de découpe avec une profondeur plus aléatoire.

 

Femto Lasik : définition et avantages

 

La chirurgie réfractive par Lasik consiste à remodeler la cornée pour corriger les troubles de la réfraction. L’intervention consiste en une découpe préalable de la cornée, qui permet de soulever un volet à sa surface et d’accéder aux couches plus profondes. Dans un second temps, le chirurgien sculpte la cornée avec un laser Excimer.

Dans le Lasik standard, la découpe du volet cornéen est réalisée de façon mécanique avec une lame métallique appelée microkératome. La technique du Femto Lasik remplace le microkératome par un femtolaser capable de découpes dans la cornée d’une extrême précision, avec une grande rapidité et une sécurité accrue.  La découpe ne dure que quelques secondes et vous ne voyez rien pendant la procédure. Vous pouvez juste avoir une sensation de pression au niveau de l’œil lors du passage du laser femtoseconde.

Les risques de complications sont significativement diminués puisque la découpe est faite avec une très grande précision et de façon très homogène.

Le Femto Lasik est particulièrement indiqué pour traiter les troubles sévères de la réfraction.

Durant la procédure, la succion peut venir à lâcher, ce n’est pas grave. Le chirurgien réalisera de nouveau un passage au laser. La précision du laser permet de repasser exactement au même endroit que la première fois. Vous restez en sécurité.

 

Comment se déroule l’intervention au Femto Lasik ?

 

L’intervention se déroule, dans les grandes lignes, comme un Lasik standard et dure 15 à 20 minutes.

  • Le chirurgien instille dans les yeux des gouttes de collyre anesthésiant.
  • Un dispositif permettant d’éviter les clignements des paupières est posé, ainsi qu’un anneau de succion. C’est une sorte de ventouse qui a pour effet d’augmenter la pression dans l’œil en vue de la découpe du volet cornéen.
  • À l’aide du Femtolaser, le chirurgien découpe le volet cornéen, d’une épaisseur minime.
  • À l’aide cette fois du laser Excimer, programmé en fonction des troubles et de l’anatomie de l’œil du patient, il sculpte la cornée pour lui donner la forme nécessaire au traitement du trouble visuel. Ce geste n’est absolument pas douloureux. En revanche, une légère odeur de brûlé est possible. Avec cette technique, l’épithélium, en surface de la cornée, est préservé.
  • Le volet cornéen est rabattu et rincé au sérum physiologique.
  • Le chirurgien instille deux collyres, l’un antibiotique et l’autre anti inflammatoire.

 

Quelles sont les suites opératoires après l’opération ?

 

Dans les suites immédiates de l’intervention, il est normal que les yeux larmoient, piquent avec une sensation de gêne à la lumière et une impression de voile devant les yeux. La vision reste trouble pendant quelques heures avant de s’améliorer rapidement.  Cela dure en moyenne 5 heures.

Le patient peut sortir le jour même de l’intervention, sans pansement. Il doit être accompagné car la conduite n’est pas immédiatement possible.  Il est conseillé de se reposer dans les 5 heures qui suivent l’intervention. Il ne faut rien programmer après la chirurgie : travail, sortie, réunion….

Les yeux peuvent être rouge suite à la réalisation de la découpe, ce n’est pas grave car cela n’entache pas la vision et ne fait pas mal. Seul vos collègues, amis ou familles pourraient vous faire la remarque.

En revanche, la magie va opérer après les 5 heures d’irritations, le voile va se lever et les douleurs vont passer rapidement. Dès le lendemain, vous pourrez retourner travailler et vous verrez !

Il doit également prendre certaines précautions :

  • ne pas se frotter l’œil car cela risquerait de déplacer le volet cornéen et donc de compromettre le résultat avec des risques de déplacement du capot. Pour cette raison, une coque de protection doit être portée pour dormir pendant au moins six semaines.
  • instiller des gouttes de collyre antibiotique et anti inflammatoire pendant au moins une dizaine de jours.
  • protéger ses yeux des rayons solaires en portant des lunettes de soleil.

Sous réserve de cas particuliers, le travail peut être repris dès le lendemain de l’intervention. Il faut en revanche attendre 10 jours pour la reprise des activités sportives, voire davantage en cas de sports violents.

Dernières actualités du Dr Nicolau

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur la TransPKR

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur la TransPKR

Retrouvez la bande dessinée du Docteur Nicolau à propos de l'opération laser des yeux TransPKR. Vous y retrouverez toutes les explications pour avoir toutes les informations avant l'intervention et l'aborder dans des conditions optimales. Pour la télécharger, cliquez...

Comment choisir entre une opération TransPKR ou Lasik ?

Comment choisir entre une opération TransPKR ou Lasik ?

La TransPKR (photokératectomie à visée réfractive) et le Lasik sont deux techniques chirurgicales qui remédient aux troubles de la réfraction. L’une comme l’autre donne d’excellents résultats. Le choix entre les deux sera avant tout guidé par la sévérité du trouble...

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur le Lasik

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur le Lasik

Retrouvez la bande dessinée du Docteur Nicolau à propos de l'opération laser des yeux au Lasik. Vous y retrouverez toutes les explications pour avoir toutes les informations avant l'intervention et l'aborder dans des conditions optimales. Pour la télécharger, cliquez...

Découvrez

CHIRURGIE RÉFRACTIVE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

SÉCHERESSE OCULAIRE

PAUPIÈRES

KÉRATOCÔNE