Quelles sont les suites après une opération de la cataracte ?

par | 10 novembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cataracte | Traitement de la cataracte

L’opération de la cataracte consiste à retirer le cristallin opacifié, à l’origine du trouble, pour le remplacer par un implant intraoculaire.

Les suites et la convalescence sont généralement simples, au prix toutefois de quelques précautions à prendre impérativement pour éviter tout risque d’infection.

 

Opération de la cataracte : quelles suites post opératoires ?

 

Dès la fin de l’intervention, des gouttes de collyre sont instillées dans les yeux :

  • un collyre antibiotique pour prévenir les infections
  • un collyre anti inflammatoire pour diminuer l’inflammation.

Puis une coque transparente est appliquée sur l’œil opéré. Elle doit être conservée la première nuit et jusqu’au lendemain matin, où elle peut être retirée sans risques. Par la suite, il faut la garder les 7 nuits qui suivent l’intervention et non la journée.

Lors de la sortie, il n’est pas possible de prendre le volant : le patient doit se faire accompagner.

Dans les sept jours post opératoires, l’ophtalmologiste réalise un suivi pour s’assurer qu’il n’existe aucun signe alarmant.

 

Quelles précautions respecter ?

 

Dès le lendemain de l’intervention, le patient peut reprendre la plupart de ses activités : marcher, lire, regarder la télévision, faire ses courses ou encore prendre une douche. Il est préférable d’attendre deux jours avant de reprendre la conduite automobile.

Il doit poursuivre le traitement par collyre avec régularité. La reprise du travail est possible rapidement, sauf si la profession exercée ne le permet pas.

Il est essentiel de respecter certaines règles d’hygiène pour limiter au maximum les risques d’infection :

  • se laver les mains avant toute instillation des gouttes de collyre.
  • éviter de se frotter les yeux et, si c’est nécessaire, veiller à utiliser un mouchoir propre, à jeter immédiatement après.
  • éviter l’écoulement d’eau mêlée de shampooing dans les yeux lors de la douche.
  • Utiliser à chaque fois un collyre unidose différent lors de l’instillation de la goutte

Les yeux doivent être protégés des rayons solaires par des lunettes noires le jour et des coques la nuit.

Il est important d’éviter certains gestes pendant au moins deux semaines après l’intervention :

  • les activités sportives, en particulier les sports violents et ceux qui impliquent une immersion totale de la tête sous l’eau.
  • l’usage d’un sèche-cheveux, l’air chaud pouvant être dirigé vers les yeux.
  • le maquillage des yeux.
  • les occupations qui exposent à un milieu souillé : jardinage, bricolage, travail dans la poussière.

 

Quelle convalescence après une opération de la cataracte ?

 

Le temps de cicatrisation après une opération de la cataracte est d’environ quatre semaines.

Pendant sa convalescence, le patient doit suivre scrupuleusement son traitement par collyre. Sa vision s’améliore progressivement. Il peut porter ses anciennes lunettes ou attendre la prescription définitive de verres correcteurs que l’ophtalmologiste réalisera dans les quatre semaines qui suivent l’opération lors du contrôle de la vue.

Il est normal, dans les suites de l’intervention, que la vision soit troublée et que l’œil larmoie, avec gêne et sensation de grains de sable. Mais certains signes plus sérieux doivent alerter et amener à consulter :

  • une rougeur importante de l’œil, possible premier signe d’une infection.
  • la survenue d’une douleur, plus que superficielle.
  • une baisse brutale de la vision.
  • la perception de signes visuels anormaux : zébrures, éclairs, mouches devant les yeux, voile important et persistant.
  • des suintements au niveau de l’œil ou de la paupière, à distinguer du larmoiement qui, lui, est normal.

Dernières actualités du Dr Nicolau

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur le Lasik

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur le Lasik

Retrouvez la bande dessinée du Docteur Nicolau à propos de l'opération laser des yeux au Lasik. Vous y retrouverez toutes les explications pour avoir toutes les informations avant l'intervention et l'aborder dans des conditions optimales. Pour la télécharger, cliquez...

La lumière pulsée (IPL), à quoi ça sert ?

La lumière pulsée (IPL), à quoi ça sert ?

Sur cette photo, on peut observer une meibomite sévère avec 2 bouchons graisseux empêchant le bon écoulement de la phase lipidique des larmes. Il s’agit d’une excellente indication pour l’IPL (Intense Pulsed Light), qui permet de lutter contre les dysfonctionnements...

Découvrez

CHIRURGIE RÉFRACTIVE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

SÉCHERESSE OCULAIRE

PAUPIÈRES

KÉRATOCÔNE