Quelle opération des yeux pour corriger la myopie ?

par | 26 février 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie réfractive | Myopie

Photoablation de la cornée au laser, SMILE, implants Phake ou mis en place en remplacement du cristallin : les méthodes de chirurgie réfractive pour prendre en charge la myopie sont aujourd’hui nombreuses. Pour chaque patient, le choix de la plus adaptée repose sur une analyse multifactorielle qui prend notamment en compte l’âge, les activités sportives et professionnelles pratiquées, la puissance de la myopie à corriger etc.

 

Quel est le bon moment pour opérer la myopie ?

 

La myopie est un trouble visuel qui provient d’une mauvaise adéquation entre la longueur axiale de l’œil et son pouvoir de réfraction. Ce dernier est assuré par la cornée et le cristallin. Les myopes, qui voient bien de près mais mal de loin, ont un œil trop long et/ou une cornée trop bombée. Plus rarement, c’est le cristallin qui peut être incriminé.

Quoi qu’il en soit, on estime que la myopie se stabilise généralement aux alentours de 25 ans, une fois que la croissance de l’œil est définitivement terminée. Cette stabilisation de la myopie est indispensable avant d’envisager un quelconque traitement chirurgical. Pratiquement, il est d’usage de n’opérer que des patients qui n’ont pas eu à changer de puissance de verres correcteurs depuis au moins 2 ans.

 

Correction au laser : Lasik, PKR et SMILE

 

Chez les patients jeunes dont la myopie ne dépasse pas 12 dioptries (D) environ, le Lasik est généralement la première solution chirurgicale envisagée. Le principe est de diminuer la courbure de la cornée par photoablation au laser, en l’aplatissant en son centre.

Mais, parfois, le Lasik est déconseillé chez certains patients, notamment quand leur cornée est trop fine (moins de 500 micromètres d’épaisseur) ou s’ils sont exposés de manière régulière à des risques de chocs oculaires. Dans ces cas-là, la PKR constitue une alternative intéressante, si la puissance de la myopie à traiter n’excède pas 6D.  Les suites opératoires sont néanmoins un peu plus douloureuses et la récupération plus longue qu’après un Lasik.

La technique SMILE est la plus récente des méthodes laser pour prendre en charge la myopie. Le principe est différent de la PKR et du Lasik : plutôt que de procéder par photoablation, la correction nécessaire est apportée en découpant puis en retirant un petit lenticule cornéen. Le SMILE permet de prendre en charge les myopies jusqu’à 10D et, à ce titre, peut parfois être préféré à la PKR comme alternative au Lasik. Il présente aussi l’avantage de suites opératoires confortables.

 

Implants et myopie

 

Quand la myopie du sujet est trop forte, les méthodes laser ne sont souvent plus adaptées et la pose de lentilles artificielles doit alors être envisagée.

Il en existe deux types. Les implants Phake sont ceux introduits en arrière de l’iris et devant le cristallin. Ils ne nécessitent l’ablation d’aucune structure oculaire et il s’agit d’un traitement complètement réversible. Les implants Phake permettent de corriger totalement la myopie jusqu’à 15D. Au-delà, la correction n’est que partielle.

La seconde catégorie d’implants concerne ceux qui sont introduits dans l’œil en remplacement du cristallin, après l’avoir extrait. Cette intervention peut parfois être réalisée sur un cristallin clair (Prelex) mais est aussi particulièrement recommandée chez les patients déjà un peu âgés, proches de l’âge où la cataracte (opacification du cristallin) va commencer à se développer ou même déjà atteints par celle-ci.

Dernières actualités du Dr Nicolau

A-t-on la vision floue après une opération Lasik ?

A-t-on la vision floue après une opération Lasik ?

Il est parfaitement normal d’avoir une vision troublée dans les suites d’une opération de chirurgie réfractive au Lasik. Cette sensation de flou doit cependant être transitoire. Si elle dure, il ne faut pas tarder à consulter.   Flou visuel après l'opération...

Les Implants EDOF dans la chirurgie de la cataracte

Les Implants EDOF dans la chirurgie de la cataracte

Introduction   Aujourd’hui, les patients nous demandent de plus en plus de solution pour ne plus porter de lunettes et d’avoir un confort quotidien pour la vision de près et la vision de loin quelque soit l’âge du patient. Notamment lorsque le diagnostic de la...

Opération de la myopie : quels sont les risques ?

Opération de la myopie : quels sont les risques ?

Les opérations de chirurgie réfractive pour traiter la myopie sont très peu risquées. Les techniques employées (laser, pose d’implants intra-oculaires notamment) sont bien maîtrisées et évoluent sans cesse pour toujours davantage de sécurité. Mais même si elles sont...

Opération de la cataracte ratée : que faire ?

Opération de la cataracte ratée : que faire ?

Il est rare que l’opération de la cataracte soit considérée comme un échec. C’est une intervention très courante, qui donne les résultats espérés dans l’immense majorité des cas. Mais si l’opération ne correspond pas à ce qui était souhaité, quelles sont les solutions...

Quel est le prix d’une opération des yeux au laser ?

Quel est le prix d’une opération des yeux au laser ?

Le prix des traitements de chirurgie réfractive au laser est parfois considéré comme élevé. Il s’explique principalement par le coût des équipements nécessaires et mérite par ailleurs d’être comparé aux dépenses liées au port de verres correcteurs pendant des années....

Correction des yeux au laser : comment ça fonctionne ?

Correction des yeux au laser : comment ça fonctionne ?

Il existe trois techniques de chirurgie réfractive au laser : le SMILE, le Lasik et la PKR. Chacune d’entre elles est plus ou moins adaptée en fonction de la nature du trouble visuel à corriger, de sa puissance et des caractéristiques du patient. Lasik et PKR se...

Découvrez

CHIRURGIE RÉFRACTIVE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

SÉCHERESSE OCULAIRE

PAUPIÈRES

KÉRATOCÔNE