L’opération de la presbytie comporte-t-elle des risques ?

par | 22 juin 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie réfractive | Presbytie | Troubles de la vision

La presbytie, trouble réfractif courant à partir de 40 ans, peut être corrigée par la chirurgie. Le Presbylasik comme la pose d’implants intra oculaires donnent d’excellents résultats pour des risques faibles.

 

Opération de la presbytie : quelles techniques ?

 

La presbytie apparaît généralement à partir de la quarantaine. C’est un vieillissement du cristallin qui gêne l’accommodation et empêche de voir correctement de près.

Deux techniques sont possibles :

  • le Presbylasik : cette technique consiste à remodeler la cornée au laser, sur le principe dit de la bascule : la vision de loin est corrigée sur l’œil dominant, et la vision de près sur l’œil dominé. C’est donc le cerveau qui synthétise les deux pour obtenir une vision nette. Dans certains cas, deux zones distinctes sont créées sur la cornée, avec une vision de près corrigée au centre et la vision de loin assurée par la zone périphérique. La chirurgie au Presbylasik suppose une découpe d’un volet cornéen au niveau de l’épithélium sur la surface de la cornée. Puis le chirurgien sculpte la couche profonde de la cornée pour modifier sa forme, avec le laser Excimer. Puis le volet cornéen est rabattu sur la cornée.

 

  • Le PRELEX ou la pose d’implants intra oculaires : le cristallin est retiré par une minime incision réalisée sur la cornée, puis le chirurgien insère un implant. Cette chirurgie est surtout pratiquée chez les patients de plus de 55 ans, quand le cristallin commence à s’opacifier avec l’âge et que la cataracte apparaît.

 

Opération de la presbytie, risques éventuels

 

Pour les interventions au laser, des effets secondaires bien connus peuvent se produire : sécheresse oculaire, parfois persistante, perception de halos lumineux, notamment nocturnes et larmoiements accompagnés de sensation de sable dans les yeux. Tous ces effets sont transitoires et disparaissent rapidement dans l’immense majorité des cas.

Dans des cas exceptionnels, des complications peuvent se produire :

  • les infections : elles peuvent résulter d’une mauvaise cicatrisation de la cornée ou d’un manque de suivi scrupuleux du traitement par collyre antibiotique. Ce risque est minime au Presbylasik.
  • l’ectasie cornéenne : elle survient à distance de l’intervention, plusieurs années après, et consiste en une déformation de la cornée. Ce genre de complication se produit surtout avec des patients prédisposés au kératocône, maladie qui déforme la cornée.

Pour la chirurgie du cristallin, les risques sont sensiblement les mêmes et d’une fréquence très légèrement supérieure au laser.

 

 

Des résultats au rendez-vous

 

Il peut arriver que le patient ait toujours besoin, pour certains travaux de grande précision, de porter des lunettes pour bien voir de près. Mais dans l’immense majorité des cas, la chirurgie de la presbytie donne d’excellents résultats, qu’il s’agisse du Presbylasik ou de la pose d’implants intra oculaires.

Le patient doit toutefois bien avoir à l’esprit qu’un temps d’adaptation sera nécessaire, notamment en cas de pose d’implants multifocaux ou de technique de la bascule : le cerveau doit faire la synthèse entre la vision de près et la vision de loin, ce qui peut demander plus de temps pour certains patients que pour d’autres.

Dans l’hypothèse d’une insatisfaction du patient ou d’une difficulté importante pour s’adapter à la multifocalité, il est souvent possible d’envisager une retouche, pour améliorer le résultat final.

Dernières actualités du Dr Nicolau

Visumax 800 : où le trouver ?

Visumax 800 : où le trouver ?

Le VisuMax 800 est un laser Femtoseconde robotisé de dernière génération, encore plus précis et encore plus sûr. C’est une avancée technologique essentielle pour la sécurité du geste opératoire et le confort du patient. Il est encore très peu répandu en France puisque...

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive est une avancée majeure dans le domaine de l'ophtalmologie, offrant aux patients une alternative durable et efficace pour corriger les défauts de vision courants tels que la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme. Cette intervention...

Quelle opération des yeux pour corriger la myopie ?

Quelle opération des yeux pour corriger la myopie ?

La chirurgie réfractive offre aujourd’hui de multiples possibilités pour traiter la myopie. Elles peuvent être divisées en deux catégories, d’une part les méthodes au laser (SMILE, Lasik et PKR) et d’autre part les implants (Phake ou en remplacement du cristallin)....

Opération Smile des yeux : prix

Opération Smile des yeux : prix

L'opération Smile des yeux est une technique de chirurgie réfractive au laser qui vise à corriger la myopie et l’astigmatisme. Elle se distingue des autres techniques par sa précision et son caractère minimalement invasif. Cette intervention offre aux patients la...

Smile vs Lasik : quelle différence ?

Smile vs Lasik : quelle différence ?

Le SMILE (Small Incision Lenticule Extraction) et le LASIK (Laser-Assisted in Situ Keratomileusis) sont deux techniques de chirurgie réfractive couramment utilisées pour corriger la myopie, l'astigmatisme et parfois l'hypermétropie. Chacune de ces techniques a ses...

Opération de la myopie au laser Smile

Opération de la myopie au laser Smile

Le laser est l’une des techniques de choix en chirurgie réfractive pour traiter la myopie. La PKR (photokératectomie à visée réfractive) et le Lasik sont les plus pratiqués. Bien que parfaitement maîtrisés, ils sont relativement invasifs et provoquent des effets...

Découvrez

CHIRURGIE RÉFRACTIVE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

SÉCHERESSE OCULAIRE

PAUPIÈRES

KÉRATOCÔNE