Quelle opération pour un astigmate ?

par | 24 juillet 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Astigmatisme | Chirurgie réfractive
Parce que leur cornée est déformée, ovoïde et non sphérique, les astigmates voient flou, de près comme de loin. Outre le port de verres correcteurs adaptés, il existe des solutions chirurgicales de prise en charge de l’astigmatisme : chirurgie réfractive au laser ou pose d’implants.

 

Astigmatisme : causes et symptômes

 

La réfraction est un phénomène qui correspond à la déviation des rayons lumineux qui pénètrent dans l’œil. Elle est assurée par la cornée et le cristallin, grâce à qui la lumière se focalise normalement en un seul point, le « foyer », à la surface de la rétine. Cependant, chez certains sujets, la cornée n’est pas de forme sphérique mais ovoïde. L’image, plutôt que de former dans un seul plan, est alors « étalée » dans l’axe antéro-postérieur de l’œil. Plus rarement, l’astigmatisme est dû à une déformation du cristallin, partiellement ou totalement.

Tous les individus sont plus ou moins astigmates : la cornée est rarement parfaitement sphérique. Ce défaut est pourtant très léger dans la majeure partie des cas et passe inaperçu. Néanmoins, lorsqu’il est plus prononcé, la vision proche et lointaine est affectée. Les patients atteints souffrent alors fréquemment de céphalées, de fatigue visuelle anormale et leur vision peut aussi être déformée dans un axe. Par ailleurs, l’astigmatisme est le plus souvent « composé », ce qui signifie qu’il s’accompagne de myopie ou d’hypermétropie.

Pour prendre en charge ce trouble visuel, il existe aujourd’hui une large palette de solutions chirurgicales. Il peut s’agir d’une intervention mettant en jeu un faisceau laser ou, lorsque cela n’est pas possible, de la pose d’implants devant le cristallin ou pour le remplacer après son extraction.

 

Traitement de l’astigmatisme au laser

 

Presque toujours envisagées en première intention, Lasik et PKR sont les deux méthodes de chirurgie réfractive au laser qui permettent de prendre en charge l’astigmatisme. Elles présentent des différences de mode opératoire, sont plus ou moins indiquées selon les patients, mais, dans les deux cas, le principe est de remodeler la cornée par photoablation. Le but est de lui rendre une forme sphérique afin qu’un seul foyer se forme après réfraction.

Ces interventions ne durent jamais plus de 30 minutes, les deux yeux pouvant être traités le même jour. Elles se déroulent après instillation dans l’œil de gouttes anesthésiantes et ne nécessitent aucune hospitalisation.

 

Traitement de l’astigmatisme par pose d’implants

 

Certains patients astigmates peuvent présenter des contre-indications à la chirurgie réfractive au laser : cornée trop fine, kératocône etc. Chez d’autres, la cataracte, opacification du cristallin, s’est déjà déclarée. Dans ces différents cas, la pose d’implants constitue une alternative préférable à un Lasik ou une PKR. Quel que soit le type d’implant, les interventions sont rapides (30 minutes environ) et ont lieu sous anesthésie locale.

Les implants Phake présentent un immense avantage : ils ne nécessitent l’ablation d’aucune structure oculaire. En effet, ils sont insérés entre l’iris et le cristallin et peuvent être retirés aisément si nécessaire.

Pour leur part, les implants cristalliniens sont posés après fragmentation aux ultrasons (« phaco-émulsification ») et extraction du cristallin, en remplacement de celui-ci. Cette méthode présente un intérêt tout particulier chez les patients atteints de cataracte mais peut aussi parfois être réalisée sur d’autres sujets. On parle alors de chirurgie sur cristallin clair.

Dernières actualités du Dr Nicolau

Opération de la presbytie : quel résultat en attendre ?

Opération de la presbytie : quel résultat en attendre ?

Grâce à la variété importante des techniques de chirurgie réfractive aujourd’hui disponibles, chaque patient peut bénéficier d'un protocole adapté pour traiter sa presbytie. La stabilité de la correction dans le temps est cependant variable en fonction de l'âge et,...

Peut-on regarder un écran après une PKR ?

Peut-on regarder un écran après une PKR ?

Pour beaucoup, l'utilisation intensive d’écrans fait désormais partie intégrante du quotidien et, en être privé, ne serait-ce que temporairement, constitue un désagrément. Ainsi, la question du retour à l’utilisation d’écrans après PKR est récurrente en consultation....

Quel est le coût d’une opération des yeux ?

C’est surtout la technique opératoire employée qui détermine le tarif d’un traitement de chirurgie ophtalmologique. Or, le choix de la méthode chirurgicale à mettre en œuvre dépend de critères multiples. Le coût d'une opération des yeux ne peut ainsi être fixé...

Découvrez

CHIRURGIE RÉFRACTIVE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

SÉCHERESSE OCULAIRE

PAUPIÈRES

KÉRATOCÔNE