La chirurgie réfractive est-elle remboursée par la sécurité sociale ?

par | 13 octobre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive, en corrigeant certains troubles de la vision, permet au patient de se passer de lunettes ou de lentilles. Elle est considérée comme une chirurgie de confort et n’est donc pas remboursée par la sécurité sociale. Certaines mutuelles proposent cependant des prises en charge, très variables selon le contrat souscrit.

 

Chirurgie réfractive : quel tarif ?

 

Le coût d’une chirurgie réfractive est extrêmement variable. Il dépend :

  • de la technique utilisée : PKR, trans-PKR, Lasik, implant intra-oculaire, presbylasik
  • du défaut visuel corrigé, la chirurgie de la presbytie coûte en générale plus chère.
  • du type d’anesthésie : généralement, la chirurgie réfractive est réalisée sous anesthésie locale mais l’anesthésie générale peut être préférée dans certains cas, notamment pour la pose d’implant intra-oculaire
  • des honoraires (et éventuels dépassements) pratiqués par le chirurgien et l’anesthésiste, qui peuvent être très variables selon leur expérience, leur renommée et le lieu où ils exercent,
  • du nombre et du coût des consultations et examens préopératoires nécessaires,
  • des coûts liés à l’hospitalisation en ambulatoire ,ce que l’on appelle les frais de clinique,
  • de la durée de l’intervention, puisque de cette durée va dépendre le temps de mobilisation de la salle d’opération et du personnel.

En moyenne et en tenant compte de tous ces facteurs, le tarif d’une chirurgie réfractive et/ou implant intra-oculaire  varie de 2 500 à 6000 € pour les deux yeux.

 

Chirurgie réfractive : quel remboursement par la sécurité sociale ?

 

La sécurité sociale considère les interventions de chirurgie réfractive comme des actes relevant du confort et de l’esthétique. De ce fait, elles sont exclues de la nomenclature des actes remboursables et ne sont donc pas prises en charge par les organismes sociaux. Seule exception : quand le trouble dont le patient est atteint ne peut être corrigé par un autre moyen, tel que le port de lunettes ou de lentilles de contact. En pratique, cela concerne peu de patients.

Le coût de l’intervention (honoraires, frais d’hospitalisation, consultations et examens, médicaments) reste donc intégralement à la charge du patient.

Si un arrêt de ses activités est nécessaire, en raison notamment de la profession exercée, aucun arrêt de travail ne pourra être prescrit.

 

Dans quelle mesure la mutuelle santé rembourse-t-elle la chirurgie réfractive ?

 

Puisque la sécurité sociale ne propose aucun remboursement, la seule solution pour bénéficier d’une prise en charge, au moins partielle, est de se tourner vers sa mutuelle santé complémentaire.

L’étendue des garanties et des prises en charge est très variable d’une mutuelle à l’autre. Il est donc indispensable, avant de se faire opérer, de vérifier précisément différents points, pour éviter toute mauvaise surprise :

  • la mutuelle propose-t-elle un forfait global optique ou couvre-t-elle des actes spécifiques ?
  • toutes les techniques sont-elles couvertes ?
  • tous les troubles de la vision sont-ils pris en charge ou la mutuelle distingue-t-elle selon le défaut de vision opéré ?
  • prend-elle en charge tous les frais d’hospitalisation, les consultations et examens ?
  • limite-t-elle sa prise en charge à un œil opéré par an ? Ce point est essentiel car dans l’immense majorité des cas, la chirurgie réfractive se pratique en une fois, sur les deux yeux.
  • quelle est l’étendue du remboursement des médicaments ?

Il est conseillé de contacter directement la mutuelle pour éclaircir tous ces points. Lors de votre consultation préopératoire, votre chirurgien vous remettra un devis ou un ensemble de devis permettant de connaître votre reste à charge. Ce devis doit être adressé en totalité à votre organisme assurance privée (mutuelle) pour que vous puissiez connaître votre reste à charge.

N’hésitez pas à prendre rdv avec moi sur doctolib ou au 01 84 25 15 75 ou directement à l’Institut Laser Ophtalmologique Voltaire au 09 51 42 85 00 ou www.voltaire-ophtalmologie-laser.com

Dernières actualités du Dr Nicolau

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur le Lasik

Retrouvez la BD du Docteur Nicolau sur le Lasik

Retrouvez la bande dessinée du Docteur Nicolau à propos de l'opération laser des yeux au Lasik. Vous y retrouverez toutes les explications pour avoir toutes les informations avant l'intervention et l'aborder dans des conditions optimales. Pour la télécharger, cliquez...

La lumière pulsée (IPL), à quoi ça sert ?

La lumière pulsée (IPL), à quoi ça sert ?

Sur cette photo, on peut observer une meibomite sévère avec 2 bouchons graisseux empêchant le bon écoulement de la phase lipidique des larmes. Il s’agit d’une excellente indication pour l’IPL (Intense Pulsed Light), qui permet de lutter contre les dysfonctionnements...

Découvrez

CHIRURGIE RÉFRACTIVE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

SÉCHERESSE OCULAIRE

PAUPIÈRES

KÉRATOCÔNE